Olivier Cornil

est « un peu un peu »

Il souffrait de ce trouble léger du voyageur, lorsque la question « Où suis-je? » se confond avec « Qui suis-je? ».

Jim Harrison, Péchés Capitaux, 2015.

.

↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔

 

– C’est loin d’ici? Un peu un peu.

– Vous avez une pompe dans ce village? Un peu un peu.

– Les récoltes ont été bonnes cette année? Un peu un peu.

– Quel âge ont les jeunes qui travaillent dans cette mine d’or? Un peu un peu.

– Et il n’y a pas trop d’accidents? Un peu un peu.

– Et toi, Olivier, comment s’est passé ton voyage?

Un peu un peu

↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔↔